voyage lyon quatrecentdouze

Sorties & Voyages

Week-end à Lyon

Ce n’était pas la première fois que nous visitions Lyon, et pourtant on a toujours eu l’impression de n’avoir jamais vraiment découvert ni apprécié la ville à sa juste valeur. Il faut dire qu’à chaque fois on était fourré chez H&M ou un autre truc dans le genre… l’attrait de nouvelles fringues avait pris le dessus sur nos envies de découvertes touristiques.

Alors pourquoi ne pas profiter de ce long week-end de mai pour faire une virée dans cette jolie ville ?

Nous avions établi un programme relativement précis de ce que nous voulions voir, avec les incontournables de Lyon, tels de parfaits touristes 🙂
On a commencé le week-end par un passage éclair à Pardieu, l’appel du Primark et de Sostrene Grene était trop forte ! Puis direction le parc de la Tête d’Or, histoire de se reposer après un bon burger à King Marcel.

parc de la tête d'or lyon

week-end lyon quatrecentdouze

Les serres nous ont tout simplement fait halluciner… la première fois que nous sommes allés au Parc, il y a quelque années, nous n’y étions même pas passé, on avait foncé direct vers les animaux et la partie zoo. Quelle erreur !

On trouve trois serres bien distinctes : une tropicale, une « Madagascar » et une tropicale XXL.

Tout le long du week-end nous avons eu de la chance, nous avons du beau temps… Une fois dans les serres, avec le soleil qui passe à travers les carreaux de verre, la chaleur devenait presque insupportable, surtout dans les tropicales, où elle se mélangeait à l’épaisse moiteur de l’air. Mais c’est la moindre des choses à supporter pour pouvoir apprécier ces serres, où l’abondance et l’opulence sont les maîtres mots.

voyage lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

voyage lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

Je ne pourrais vous dire combien de sortes de plantes on a pu voir, ça en devenait étourdissant (en plus de la chaleur, vous imaginez), et pourtant ça n’en devenait absolument pas lassant, tant il y’avait de chose devant quoi s’émerveiller.

Bref, on a énormément apprécié ce moment, c’est une véritable chance que la ville mette à disposition les moyens d’entretenir et de pouvoir contempler un lieu pareil. Nous aurions bien ramené quelques plantes grasses à la maison 😉

voyage lyon quatrecentdouze

voyage lyon quatrecentdouze

voyage lyon quatrecentdouze

Après être sortis du Parc, nous avons traversé le 3e arrondissement pour nous retrouver au bord du Rhône et nous avons attaqué la montée jusqu’au sommet de la Croix-Rousse. Ont a bien cru ne jamais arriver à bout de ces escaliers ! Nous sommes redescendus en traversant les fameuses traboules du centre ville, où l’on passe de cours intérieures en cours intérieures, sans savoir ce que nous allons découvrir. Il faut avouer que ce quartier est également bien sympa, c’est probablement parce que nous étions là au moment du festival Nuits Sonores, mais il en ressortait une effervescence particulière.

On avait l’impression de revivre nos années d’études, et de se retrouver dans les petites rues d’Aurillac. Il planait comme une ambiance de village au coeur d’une grande ville.

Dépaysement total en comparaison avec le quartier de la Pardieu pour le coup ! La vie y semble vraiment agréable, avec ses murs peints et taggés, son ambiance arty, son marché, ses petites cours cachées, ses cafés en terrasse et sa multitude de petites boutiques indépendantes. L’endroit parfait pour déambuler et découvrir Lyon sous un autre angle.

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

séjour lyon quatrecentdouze

Le lendemain, direction le quartier de Confluence qui se situe tout au bout de la presqu’île. C’est un quartier qu’on ne connaissait pas, pourtant, on sent rapidement qu’il est en train de changer, d’évoluer. Avec son immense centre commercial, ses buildings aux couleurs fluo et, bien entendu, son musée flambant neuf, l’agitation est finalement au rendez-vous dans un quartier qui avait jusqu’ici assez mauvaise réputation.

Pas trop le temps de s’attarder dans la boutique Kusmi Tea ni à Pull & Bear (mais un peu quand même), nous voulions visiter le musée assez tôt, avant qu’il n’y ai trop de monde. Sous l’impressionnante architecture vitré se cache un musée des sciences et des sociétés qui veut donner à tous les clés pour comprendre notre monde.

Il est organisé autour de 3 thèmes : « d’où venons-nous ? », « qui sommes-nous ? » et « que faisons-nous ».

On y trouve, par exemple, une salle rempli d’animaux empaillés, une collection impressionnante d’insectes en tout genre, une vidéo en 3D sur l’origine du big bang, une momie flippante, un accélérateur de particules ou bien encore un squelette de Camarasaurus de 14 mètres de long. Nous avons surtout beaucoup aimé l’exposition temporaire sur l’Antarctique. C’était fascinant de se retrouver plongé sous la banquise avec les phoques et les manchots. ♡

musée des confluences lyon

musée confluences lyon

musée confluences lyon

musée confluences lyon

musée confluences lyon

musée confluences lyon

La visite du musée nous a bien pris toute la matinée. Il nous restait seulement une petite après-midi pour nous rendre dans les endroits les plus touristiques de la ville : la Basilique Notre Dame de Fourvière et le vieux Lyon ! Honte à nous qui n’avions encore jamais mis les pieds dans la Basilique, bien que ce soit l’emblème de la cité. Pour nous y rendre, nous avons choisi le funiculaire (le souvenir des escaliers de la Croix Rousse était encore bien trop présent). Arrivés la-haut, on découvre un panorama époustouflant sur tout Lyon. Malgré le monde, nous somme resté un long moment à l’admirer, comme hypnotisé par la vue.

basilique de fourvière lyon

Basilique Fourvière Lyon

Basilique Fourvière Lyon

Basilique Fourvière Lyon

Basilique Fourvière Lyon

Juste après la basilique, nous avons enchainé avec une rapide visite du théâtre romain, lui aussi investit par le festival Nuits Sonores. Puis nous avons entamé notre descente à pied vers le Vieux Lyon en passant par le Parc des Hauteurs. C’était vraiment cool de se balader au milieu des arbres, des glycines et des lilas, par une belle journée de mai.

Tout ces trajets et détours nous ont fait réaliser à quel point il doit être agréable d’être étudiant dans cette ville, ni trop grande, ni trop petite, qui regorge de jolies coins verdoyants et bien planqués… Difficile d’imaginer à quoi ressemble Lyon le reste de l’année, mais là, on se voyait se poser le soir après une journée de boulot à contempler la ville comme si elle nous appartenait.

parc des hauteurs lyon

parc des hauteurs Lyon

parc des hauteurs Lyon

basilique fourvière lyon

parc des hauteurs lyon

parc des hauteurs Lyon

parc des hauteurs Lyon

parc des hauteurs Lyon

parc des hauteurs Lyon

parc des hauteurs Lyon

parc des hauteurs Lyon

Le fil des escaliers (et des petits pingouins) nous à mené au coeur du vieux Lyon. Un lieu aussi touristique attire forcément beaucoup de monde, même (surtout ?) en fin de journée. Les terrasses étaient bondées, de touristes comme de lyonnais, encore à l’apéro et les restaurants commençaient à se remplir doucement. Mais nous, c’est vers les glaciers que nous avons foncé ! Nous avons pris un cornet chez l’incontournable Amorino, et une glace à composer soi-même chez Yogolicious. Autant vous dire que c’est tout ce que nous avons mangé pour la soirée…

Cependant, lorsque l’on fait abstraction de la foule, le Vieux Lyon est un quartier au charme médiéval très agréable, historiquement riche et surprenant, et remplis de restaurant typiques.

quartier du vieux lyon

quartier du vieux lyon

Quartier vieux Lyon

Quartier vieux Lyon

Quartier vieux Lyon

Quartier vieux Lyon

quartier vieux Lyon

Quartier vieux Lyon

38

Dernière étape de la journée, les fameux quais de la Saône. Bien installé, avec quelques bières (comme tout bon Lyonnais de moins de 30 ans qui se respecte), l’instant était parfait pour profiter du couché de soleil qui teintait le ciel de belles couleurs violettes. La fin d’un beau week-end, aussi riche qu’épuisant !

lyon quais

quais Lyon

quais Lyon

et vous,
Quels sont vos endroits préférés à lyon ?

J’ai longtemps travaillé avec des enfants avant d’être graphiste, d’où mon intérêt pour le DIY. Je pourrais me nourrir exclusivement de makis et passer mon temps à binge watcher de bonnes séries, en compagnie d’un plaid et de mes 2 chats. Je me passionne pour tout un tas de choses, allant d’Harry Potter à Game of Thrones, en passant par les films de Wes Anderson ou les dessins animés japonais.

Laisser un commentaire

Commentaires (12)

  1. Trop jolies tes photos de Lyon !
    J’adore les serres dans le parc. J’ai habité à Lyon peu de temps mais je les avais découvertes à ce moment là et l’amoureuse des plantes que je suis est restée émerveillée ! D’ailleurs pendant mon voyage au Japon, je suis allée dans une serre à Kyoto, je te raconte pas la beauté des lieux…
    J’ai aussi écrit mon article sur Lyon et je le posterai demain soir ou lundi.

    Bon weekend.

    1. Merci beaucoup Virginie 🙂
      Les serres sont toujours des endroits sublimes, celles de Kyoto devaient vraiment êtres superbes <3
      Je vais allé lire ton article sur Lyon du coup !

      Bon week-end à toi

  2. Très bel article qui donne vraiment envie de découvrir Lyon (que je ne connais pas). La vue depuis la basilique est superbe, et le vieux Lyon a l’air si agréable ! Dommage qu’on ne puisse respirer l’odeur des glycines derrière notre écran… Tes photos sont très belles, merci pour ce partage !

  3. C’est toujours sympa pour moi d’aller sur les blogs à la section « voyages » 🙂 Et quand il y a des articles sur les états-unis et sur « ma ville », Lyon ; c’est encore mieux 😉

    A la base, j’étais à la recherche d’un calendrier 2017 sympa et hop, une belle découverte en prime. merci Google 😉