hygge Blog

Culture Lifestyle

Le hygge, la recette du bonheur ?

C’est la grande tendance du moment, on entend parler du Hygge (à prononcer Hou-ga) absolument partout. En bonne petite provinciale, je ne connaissais absolument pas ce concept avant cet hiver, et pourtant je le pratiquais déjà un peu sans le savoir. J’en ai eu la révélation grâce au livre de Meik Wiking « Le Livre du Hygge », que j’ai dévoré en quelques jours.

Le Hygge est un art de vivre qui nous vient du Danemark, une réponse aux hivers rudes et aux journées très courtes. La recette d’un bonheur simple qui nous recentre sur l’essentiel.

Le Hygge c’est, par exemple : s’emmitoufler sous un plaid bien chaud, une tasse de boisson chaude entre les mains, alors qu’une tempête fait rage dehors. C’est laisser mijoter un bon repas pendant plusieurs heures et le partager avec des gens qu’on aime. C’est préférer la lumière douce et vacillante des bougies et ressentir la chaleur des matériaux bruts et naturels comme le bois ou la pierre. C’est couper les écrans pour se plonger dans un livre ou jouer à des jeux de société en famille… Bref, toutes les choses simples et réconfortantes qui nous procure du bonheur et nous aide à profiter pleinement de l’instant présent. Le Hygge possède ce pouvoir déculpabilisant qui nous fait du bien et arrive comme une bouée de sauvetage dans ce monde qui file à toute allure et nous force à vouloir toujours plus.

La lumière

C’est sûrement l’un des points essentiels pour se créer un cocon protecteur et chaleureux. On choisi des lumières douces et apaisantes, situées dans des endroits stratégiques. On peut, par exemple, éviter d’allumer la lumière principale d’une pièce mais préférer des petites lampes d’appoints. Et bien sûr, on fait le stock de bougies ! Parfumées ou non, elles apportent immédiatement une ambiance intime et réconfortante. Le mieux c’est d’avoir une vrai cheminée, à côté de laquelle on pourrait lire ou regarder le feu crépiter pendant des heures. Pour ceux qui n’ont pas la chance d’en avoir une il y a l’option « feu de cheminé » sur Netflix. Avec une bougie senteur feu de bois l’illusion est parfaite 😉

être ensemble

Le Hygge peut très bien se pratiquer seule chez soi (ce qui est parfait pour les personnes casanières et un brin introverties comme moi) mais c’est encore mieux lorsqu’il est partagé ! L’occasion de retrouver un petit groupe d’amis proches, avec qui l’on se sent en confiance, le temps d’une soirée ou d’un week-end à la campagne. C’est le moment de ressortir du placard les jeux de société ou de se lancer ensemble dans la préparation d’un repas. On se crée une bulle, loin de la pression sociale et des jugements. Les purs moments de détente qu’on aura partagé nous donnerons la force d’affronter le monde extérieur.

Manger et boire

Que serait le plaisir sans nourriture, je vous le demande ? Les pâtisseries on un gros potentiel Hygge, ce petit goût sucré qui nous transporte directement en enfance, à l’époque où l’on ne se souciait pas de prendre quelques kilos. En accompagnement quoi de mieux qu’une boisson bien chaude, chocolat, thé ou café… Chaque gorgée ressemble à un gros câlin qui vient de l’intérieur.  Mais le bonheur c’est aussi prendre le temps de cuisiner soit même. Plus un repas est long à préparer, meilleur est le Hygge ! Rien de mieux que de laisser mijoter un bon petit plat, en papotant avec des amis, un verre de vin à la main. La bonne odeur du repas qui enivre petit à petit toute la pièce…

S’habiller

Le maitre mot est : confort. Des vêtements doux, dans lesquels on se sent bien. Des pull en grosses mailles, des chaussettes en pilou et de grosses écharpes bien chaudes.  On reste sur des basiques, des couleurs sombres ou douces de préférences, sans superflu. Les danois on même un nom pour parler du pantalon de jogging difforme qu’on porte seulement chez soi : le Hyggebukser (mon pantalon préféré)

à la maison

C’est notre repère et notre rempart contre le monde extérieur. Chez nous on se sent bien, on se sent en sécurité. alors pourquoi ne pas accentuer ce sentiment de bien être en se créant un joli petit cocon protecteur ? Des plaids tout doux, des tapis qui nous réchauffent les orteils, des bougies pour une ambiance chaleureuse. On se tourne vers des matières brutes et naturelles comme le bois, la pierre, le coton… On choisi des objets anciens qui ont une âme et du vécu. Le Hygge n’est pas une nouvelle tendance en matière de déco, bien que l’univers scandinave ai déjà envahi nos intérieurs. C’est bien au delà de ça, c’est se rapprocher des matériaux authentiques et ressentir leurs chaleurs. En effet on n’éprouve pas la même sensation en touchant une table en bois qu’une table en verre ou en plastique.

en pleine nature

On prend un moment pour laisser le reste de côté, un moment juste pour soi, face à la nature, où l’on peut se sentir libre de ne rien faire. Mes parents on eu une petite maison à la compagne, le téléphone ne passe pas et le wifi encore moins. C’est quasiment la seule maison du village, entourée par les champs, les sapins et les châtaigniers. Il n’y a pas grand chose à faire et pourtant j’adore m’y retrouver le temps d’un week-end. C’est comme si je me déconnectais du monde, j’oublie internet et les réseaux sociaux, j’oublie mon travail et je chill comme si demain n’existait pas. L’hiver on fait de la luge, on part à la cueillette des champignons et on rentre se réchauffer devant le poêle, l’été c’est pêche, balades, canoë, barbecue et farniente au soleil. La vie simple, lente et rustique est le plus court chemin vers le Hygge

Une vie simple

Le bonheur se cache dans les choses simples et comme dirait Baloo : il en faut peu pour être heureux. Le Hygge est une façon assez minimaliste de voir la vie, ce qui le rend très accessible. L’idée n’est pas d’avoir beaucoup mais de savoir apprécier les petits bonheurs du quotidien. C’est vivre dans le moment présent et cultiver l’authenticité. C’est choisir le rustique ou lieu du neuf, le simple au lieu du raffiné, l’ambiance au lieu de l’excitation. Au contraire, trop d’argent dépensé ne rendra pas meilleur le Hygge mais d’une certaine façon le corrompra.

Le Hygge toute l’année

Même si le Hygge se pratique l’hiver et surtout durant la période de Noël, on peut prolonger le plaisir toute l’année. Par exemple en organisant des soirée ciné/pop-corn à la maison devant un marathon Harry Potter avec quizz et répliques cultes à tout va. Ou partir en pique-nique, faire griller des guimauves devant un feu de camps et dormir à la belle étoile… Le Hygge est une vraie philosophie de vie qu’on peut facilement cultiver au quotidien. D’ailleurs mon objectif pour 2017 et de faire de ses petits moment de détente une priorité ♡ On oublie souvent que prendre du temps pour soi est précieux, c’est notre façon de méditer, se poser, et de trouver ainsi un équilibre. Alors ne culpabilisons pas de ne rien faire, ce n’est jamais du temps perdu !

Le Hygge à aussi ce pouvoir de faire remonter en nous des souvenirs réconfortants, comme une madeleine de Proust.

En me plongeant dans le livre de Meik Wiking je suis, moi aussi, allé à la recherche du temps perdu. Je me suis par exemple souvenue de cette fameuse chasse à l’escargot avec mon frère lorsque nous étions enfants. J’avais enfilée mon ciré jaune, emportée mon petit sceau et nous voilà partis dans le champs à côté de la maison, sous la pluie de septembre pour chasser l’escargot. La nuit commençait à tomber et je ne voyais pratiquement plus rien. Je n’avais pas trouvée un seul escargot mais j’étais trempée jusqu’aux os. En rentrant à la maison ma mère à sermonnée mon frère de m’avoir fait sortir par un temps pareil. Puis elle m’a enroulée dans une couverture chaude et m’a installée près de la cheminée avec une grande tasse de chocolat. J’étais encore toute engourdie par le froid, mais en regardant la pluie tomber par la fenêtre j’ai ressenti cette profonde sensation de sécurité et de bien être. Je crois que c’est dans ces moments là que né le Hygge. Dans nos vies d’adultes un peu cabossées, ce sentiment arrive comme un vrai réconfort. Il ne s’agit pas de rentrer en hibernation en tournant le dos à ses problèmes mais c’est savoir se ressourcer pour affronter la vie et continuer à avancer malgré les embuches.


Et toi, comment pratique tu le Hygge ?

J’ai longtemps travaillé avec des enfants avant d’être graphiste, d’où mon intérêt pour le DIY. Je pourrais me nourrir exclusivement de makis et passer mon temps à binge watcher de bonnes séries, en compagnie d’un plaid et de mes 2 chats. Je me passionne pour tout un tas de choses, allant d’Harry Potter à Game of Thrones, en passant par les films de Wes Anderson ou les dessins animés japonais.

Laisser un commentaire