blog humeur janvier auvergne

Lifestyle

Billet Humeur #09

Janvier à apporté la neige avec lui, comme un épais voile blanc, synonyme de renouveau, qui recouvre les routes, les vallées et les montagnes. Je l’attendais depuis longtemps cette neige, depuis presque 2 ans.

Les premiers flocons m’ont immédiatement ramené en enfance. J’avais hâte d’enfiler bottes & bonnet et d’aller explorer ce nouveau paysage.

Puis la dure réalité de l’âge adulte m’a frappée en plein visage comme une boule de neige envoyé de plein fouet, en deux mot : verglas et angine. L’inconvénient d’habiter en dehors de la ville c’est qu’on peut toujours attendre pour que les routes soit dégagés en cas d’intempéries. Finalement cette petite angine s’est avéré salutaire car elle m’a forcé à rester enfermée chez moi, enroulée dans mon plaid avec une tasse de thé bien chaude dans les mains. Oui je sais, c’est horrible…

J’ai donc profité de ce mois de janvier pour m’attaquer à une de mes résolutions de l’année : le tricot ! Cela faisait longtemps que j’avais envie de m’y mettre, je me faisais une joie de pouvoir confectionner mes propres pulls et écharpes et de commencer une nouvelle activité qui allie création et détente. Après une après-midi à m’énerver toute seule avec aiguilles, pelotes et vidéos youtube, j’ai enfin compris le principe ! Je sais maintenant tricoter des mailles à l’endroit et à l’envers (la classe) et je suis en train de me confectionner un snood bien chaud. C’est vraiment agréable de laisser ses pensées divaguer au doux son des aiguilles qui s’entrechoquent, et d’observer notre ouvrage se monter petit à petit. Ce n’est pas pour rien que le tricot est « le nouveau yoga » !

Janvier à vraiment été un mois très « slow life » (en témoigne le peu d’article par ici). J’ai pris du temps pour moi, j’ai regardé tomber la neige, j’ai mangé de la galette des Rois, j’ai découvert de nouvelles séries (gros coup de cœur pour The OA d’ailleurs) et j’ai surtout beaucoup lu. C’était une de mes autres résolution pour 2017, je vais essayer de lire au moins 2 romans par mois, tout en diversifiant un peu mes choix. J’avoue que j’ai une grosse préférence pour les romans « jeunes adultes » et même si je ne pense pas qu’il y ait de « bonnes » ou « mauvaises » lectures, je vais essayer de me mettre aussi à des trucs plus « vrais adultes ». Je viens de terminer l’autobiographie de Marcel Gotlib que j’ai vraiment adoré. J’ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans son univers que j’avais découvert il y a quelques années, notamment avec la Rubrique-à-Brac. Il maitrisait l’humour noir avec génie ! En ce moment je me suis plongé dans le dernier roman de Rainbow Rowell « Carry On », qui vient de sortir en français. Je l’avais acheté en anglais, l’année dernière, en pensant que j’allais le lire avant New-York (comme une sorte d’entraînement) puis je me suis souvenue que j’avais un niveau d’anglais de CM2… Ce fut donc une bonne surprise quand je suis tombé sur la version française dans les rayons de la Fnac, je vais enfin pouvoir suivre les aventures magiques de Simon Snow à Watford (bel hommage à Harry Potter).

Je crois que ce rythme de vie, plus calme et loin des écrans (quand c’est possible) me correspond plutôt bien. Ça m’apaise et m’aide à appréhender le reste, tout ce qui tourne mal et qu’on ne peut pas contrôler. Je vous laisse avec un petit pêle-mêle de photos qui résument ce doux & froid mois de janvier et je vous dis à très vite. ♡

 

blog humeur janvier auvergne

blog humeur janvier auvergne

blog humeur janvier auvergne

blog humeur janvier auvergne

blog humeur janvier auvergne

J’ai longtemps travaillé avec des enfants avant d’être graphiste, d’où mon intérêt pour le DIY. Je pourrais me nourrir exclusivement de makis et passer mon temps à binge watcher de bonnes séries, en compagnie d’un plaid et de mes 2 chats. Je me passionne pour tout un tas de choses, allant d’Harry Potter à Game of Thrones, en passant par les films de Wes Anderson ou les dessins animés japonais.

Laisser un commentaire

Commentaires (2)

    1. Je t’avoue que j’ai eu du mal au début et c’est pas encore parfait (je commence avec 10 mailles et je finis avec 15…wtf ?) Mais une fois qu’on a compris le truc c’est plutôt plaisant 😉 Faut pas se décourager !